Les Confessions d'un bourgeois de Sándor Márai et "les soleils noirs de la mélancolie" - Inalco - Institut National des Langues et Civilisations Orientales Accéder directement au contenu
Chapitre D'ouvrage Année : 2012

Les Confessions d'un bourgeois de Sándor Márai et "les soleils noirs de la mélancolie"

Catherine Géry

Résumé

Dans son autobiographie intitulée "Les Confessions d’un bourgeois", Sandor Marai nous livre le bilan de sa vie sur le mode à la fois ironique et nostalgique de celui qui a plus de souvenirs que s’il avait mille ans, pour paraphraser Baudelaire dans "Spleen". Et c’est bien sous le signe du spleen, ou plutôt de la mélancolie, que l’écrivain a placé ses confessions. Nous entendrons ici le terme de mélancolie dans la pluralité de ses sens (aristotélicien, nervalien, saturnien, freudien), qui seront pour nous autant de voies d’accès à une œuvre complexe, dont le classicisme formel vient conjurer une vision du monde et de l’écriture marquée par l’angoisse de la perte et soumise à quelques grands canons de la sensibilité moderne : romantisme, symbolisme et psychanalyse.
Fichier principal
Vignette du fichier
Marai-Géry.pdf (169.91 Ko) Télécharger le fichier
Origine Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Dates et versions

hal-01280032 , version 1 (28-02-2016)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01280032 , version 1

Citer

Catherine Géry. Les Confessions d'un bourgeois de Sándor Márai et "les soleils noirs de la mélancolie". Andras Kanyadi. La Fortune littéraire de Sandor Marai, Editions des Syrtes, 2012, 10: 2845451725. ⟨hal-01280032⟩
83 Consultations
2308 Téléchargements

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More